Les Conseillers Municipaux
Conseils Municipaux & CM des Enfants
CCDH
Le Mag & Les brèves de Sermaise
PLU (Plan Local d'Urbanisme)
Diagnostic écologique
Développement Durable
SIREDOM
SIBSO
Liens utiles et Numéros d'urgence
Assistantes maternelles
Infos Pratiques
Bibliothèque - CENTRE AERE & CCAS
Se loger
Petites annonces des Sarmates
Fêtes et animations
Sports
Culture
Jumelage
Albums photos
Chanson de Sermaise & Histoire
La rosière
Garderie, Études, Cantines, Périscolaire
Conseils, Parents, Délégués
Transports
Syndicat des transports (SITRD)
Comité des fêtes
ASLS
Ensemble Petits et Grands
Football Club de Sermaise
Sauvons le patrimoine de Sermaise
Sermaise environnement
Tennis club
Club de l'amitié
Autres associations
MAIRIE DE SERMAISE
Nos archives
MÉTÉO SERMAISE

Mercredi 28 Septembre 2022
www.meteocity.com/sermaise

Météo Paris © meteocity.com

La rosière

LA TRADITION DE LA ROSIÈRE

La Fondation JOURDAIN : l'élection annuelle de la Rosière de SERMAISE

Le 27 novembre 1909, Monsieur Louis Alphonse JOURDAIN , fils de Louis François JOURDAIN qui était né à Blancheface, et neveu de Pierre Vincent LABBE, qui vivait au Mesnil, fait donation à la commune de Sermaise d'une somme de « 400 francs de rente 3% sur l'Etat français, perpétuelle ».

Domicilié à ISSY LES MOULINEAUX et Directeur d'un grand magasin parisien boulevard Barbès, Monsieur Louis Alphonse JOURDAIN ne venait que trois à quatre fois par an dans la commune, au volant d'une splendide voiture.

Madame Berthe ANCEAU, qui s'occupait de l'entretien de sa maison à ISSY LES MOULINEAUX était également originaire du Mesnil.

Il avait donc conservé des attaches avec la commune, ce qui peut expliquer ce legs.

L'acte notarié rédigé par un notaire parisien prévoit que la donation sera nommée « Fondation JOURDAIN » et que « les arrérages produits par ce titre de rente seront remis chaque année, jusqu'à concurrence de 300 francs, à une jeune fille qui, née dans la commune de Sermaise et y demeurant ou habitant dans cette commune depuis 10 ans au moins, se sera distinguée par sa conduite exemplaire comme par sa continuelle application au travail, et aura été désignée par le Conseil Municipal de Sermaise comme la plus méritante en tous égards ».

La première bénéficiaire de cette fondation fût Mlle Camille COQUET élue le 10 avril 1910.

Le terme de « Rosière » apparaît pour la première fois dans un registre de délibérations du Conseil Municipal en 1959, avec l'élection de Mlle Françoise HAUTEFEUILLE.

L'acte prévoit enfin que « la remise de cette récompense aura lieu sans aucune manifestation ni cérémonie le jour de la fête soit de Sermaise, soit de Blancheface ».

L'acte notarié précisait par ailleurs que le Conseil Municipal pourrait employer une somme provenant du legs pour être distribuée à des œuvres scolaires, d'assistance ou de bienfaisance.

Le Conseil Municipal respecta ce vœu en 1920, en accordant aux 15 élèves les plus assidus une somme de 10 francs qui fut virée sur un Livret de Caisse d'Epargne.

La donation augmenta au fil des années, jusqu'à 5000 francs en 1954, 50 nouveaux francs en 1960, 500 francs en 1981, 700 francs en 1983, et rapportait 5,50 francs cette même année à la commune !


Cette tradition perdure encore de nos jours, et chaque année voit l'élection d'une Rosière nouvelle lors de la Fête de la St-Georges.